De NYC à Baltimore…

15 au 18 septembre 2015

Le 15 septembre 2015 à 10h20, marée descendante, nous quittons New York pour la baie de Sandy Hook au New Jersey. Les gens qui partent vers le sud connaissent bien cet endroit bien protégé où les voiliers migrant vers le sud font souvent escale afin d'y attendre la bonne fenêtre météo. Pour nous, compte tenu que c'est notre première traversée en famille et que certains ont encore l'estomac un peu fragile, une belle fenêtre météo, c'est peu de vagues, peu de vent, pas de pluie. Évidemment, tous les goûts sont dans la nature!

P1100833

Mathieu au départ de NYC

P1100837

Ancrés derrière le brise lame de la ville d'Atlantique Highlands, nous profitons de l'escale pour acheter quelques bricoles ainsi que des vivres pour la suite du voyage.

P1100846

P1100839


Notre départ vers Cape May se fait à 10h06 le 17 septembre en compagnie du voilier Marichan que nous avons rencontré la veille. Pendant le 24 heures que dure notre traversée, nous avons la compagnie de Richard, Chantale et Marianne (14 ans). En cours de route, nous nous sommes apperçus que nos amis André et Josée (voilier Eaudrey 96) font aussi route vers Cape May. Nous gardons le contact radio pendant toute la traversée.

 

P1100856

La navigation se passe très bien, mis à part de légers maux de coeur en fin de soirée. Océane dort une partie de la nuit dans le cockpit où il y a de l'air frais et, il faut le dire, où on peut laver d'une chaudière d'eau un petit dégât! Bravo cocotte, tout s'est finalement bien passé! Les enfants jouent à la tablette, regardent des films, jouent aux blocs légo, dessinent, etc. Ils sont un peu déçus de ne pas voir de dauphins, mais apprécient la navigation.

Je fais le premier quart de nuit (20-24h), Mathieu le second (24h-5h) et je repends à 5 heures afin de laisser dormir Mathieu jusqu'à 8h. Normalement la route aurait pu être plus courte mais je fais quelques détours pour éviter des bouées… de grands détours 😉 On va s'ajuster à la grandeur du terrain de jeu avant le Pacifique

P1100886

Voilier Marichan en direction de Sandy Hook

P1100878

P1100894

Arrivés à Cape May, nous préférons entrer immédiatement dans la baie du Delaware question de ne pas ressortir en mer la journée où nous allons décider de remonter vers Delaware City. Nous sommes seuls ancrés à Lewis, les autres ayant choisi d'ancrer à Cape May ou de poursuivre leur route. Le 18 septembre, après une courte séance d'école, nous nous reposons. Ancrés face à une belle plage, nous en profitons pour nous baigner avec les enfants!! C'est la première plage depuis longtemps et il fait très beau. Par contre, les oiseaux y sont assez agressifs. Trois d'entre eux entreprennent de fouiller dans mon sac de plage. Ils ont failli partir avec une serviette.

P1100897

0

P1100921

P1100909

Ce soir là, nous avons vraiiiiiiiment bien dormi!

 

19 septembre 2015

La baie du Delaware est une étendue d'eau énorme. Parfois, on ne voit même pas l'autre côté… mais l'eau n'est vraiment pas profonde. Il y a donc un chemin balisé que nous devons suivre et il n'y a pas d'ancrage sur la route, dumoins pas pour un voilier qui a un tirant d'eau de 6 1/2 pieds. Il faut donc remonter en une journée les 55 miles nautiques afin de rejoindre les quelques ancrages qui sont au nord de la baie (où plutôt au nord-ouest), à l'entrée du C&D canal (Chesapeake & Delaware Canal).

P1100939

P1100984

En navigation à moteur vers Delaware City, nous rencontrons plusieurs voiliers québécois (6 ou 7) qui font aussi route vers le sud. C’est toujours agréable de rencontrer des gens qui ont la même passion, le même rêve. Nous leur faisons un coucou au VHF et poursuivons notre route. Ce soir, nous allons ancrer derrière le brise lame qui protège l’entrée du C&D canal à Delaware City.

Après une visite rapide dans la jolie ville de Delaware City en dinghy, nous décidons d’aller à la marina qui est dans la rivière afin de faire le plein d’essence et d’eau. C’est une aventure en soit puisqu’il y a 2.5 nœuds de courant dans la rivière et que nous devons nous stationner entre deux bateaux….sans les instructions des gens de la marina… nous y serions toujours. Une bonne dose d’adrénaline !

P1100977

 

P1100978

Le soir venu (traduire: une fois les enfants couchés), nous prenons un petit verre avec Chantale, Richard et Marianne du voilier Marichan avant de passer une bonne nuit. Au réveil, nous aurons le vent et les vagues dans le nez alors aussitôt réveillés, on lève l’ancre et on déjeune! Nous prenons la route dans le C&D canal vers Chesapeake City qui est aussi charmante que Delaware City, mais un peu plus vivante. Nous y resterons quelques jours, question de profiter de la belle température et du calme de l’endroit. Nous sommes tous ancrés très près les uns des autres mais il n’y a aucune vague et pratiquement pas de vent. Pour les enfants, il y a deux parcs qu’ils apprécient beaucoup, surtout après plusieurs jours de navigation. Nous continuons l’école et les enfants commencent à ramasser des feuilles d’automne… Déjà ! Le temps passe si vite. Nous décidons de faire une fête de l’automne le 23 septembre afin de célébrer le changement de saison. Les grands font des couronnes et nous cuisinons des muffins à la citrouille que nous dégustons avec plaisir!

P1110049

P1110024

P1110025 - Copy

P1110026

P1110034

P1100985

 

P1110086

 

P1110075

 

P1110084

 

P1110064

 

P1110066

 

P1100992

 

P1110102

 

P1110100

 

P1110097

Nous aurons aussi le plaisir de faire notre premier souper de groupe au restaurant avec les équipages des voiliers Marichan, Apache, Gienna, MelMan et Eaudrey 96 qui font aussi route vers le sud.

P1110039

P1110070

P1110037

 

24 septembre 2015

Nous quittons Chesapeake City le 24 septembre en direction de la Sassafras river. Nous voulons ancrer à Georgetown. Il s’agit d’une courte distance. Nous devons absolument y trouver une épicerie car il n’y en avait pas aux ancrages précédents. Nous n’avons plus de nourriture fraîche… nous fouillons dans nos réserves. Les enfants ont aimé le lait UHT (parmalat), c’est une bonne nouvelle ! Par contre, les carottes en canne goûtent les petits pots Gerber que je n'ai jamais voulu leur servir. 

Nous profitons de la route pour tester notre enrouleur de génois que Mathieu a huilé à l’aide d’André et Richard. C’est un vrai charme. Pour la première fois, je suis capable de facilement sortir et entrer la voile !! Génial, nous allons ajouter cette activité à notre liste d’entretien du bateau.

Une fois arrivés à Georgetown, je pars à l’aventure avec l’équipage de Marichan afin de trouver une épicerie. Nous y trouvons beaucoup plus; des gens accueillants et toujours prêts à aider. Nous marcherons 2 miles environ pour nous rendre à une petite épicerie (petite et un peu cher, mais correcte) et un marchand de fruits et légumes. Deux personnes nous offrirons de nous reconduire à notre bateau. Chantale et moi allons prendre la route dans un pickup up avec un capitaine de voilier, retraité du chantier naval de l’endroit. À 80 ans, il avait peine à nous entendre, mais il avait plein de bons conseils puisqu’il sillonne les mers depuis toujours. Il a d'ailleurs fait sa ronde habituelle encore cet été (Norfolk, Bermudes, Nouvelle-Écosse, Iles de la Madeleine, etc.).

Le lendemain, nous continuons notre route vers Baltimore, laissant derrière nous Marichan!

P1110116

P1110118

P1110112

P1110120

 

 

25 au 30 septembre 2015

C’est avec un grand plaisir que nous avons pu faire une bonne partie de la route vers Baltimore sous voile! C’est un beau vent nord-est de 15-20 nœuds ainsi qu’un courant favorable qui nous portent vers cette ville dont nous ne connaissons rien, si ce n’est son équipe de baseball.

Nous y avons découvert une épicerie à 2 minutes à pied du quai (ancrage de Canton), un West Marine, un Target, de nombreuses marinas et une ville touristique très animée !

 

P1110138

C’est l’ancrage qui est situé au milieu de la ville qui est le plus impressionnant. Nous étions situés entre le H&M, le Cheesecake Factory et le Barnes & Nobles. Mmmm après les restrictions au niveau de l’eau et de la nourriture, nous n’avons pas pu nous empêcher d’aller manger une bonne crème glacée et de visiter le Panera Bread où j’ai pu déguster la traditionnelle crème de courge et Mathieu la soupe au cheddar et au brocoli. Vive l'automne!

P1110219

P1110150

P1110202

P1110234

P1110229

L’architecture de Baltimore est magnifique. Il y a quatre bateaux à visiter, soit le Chesapeake (bateau du ''Lighthouse ship service'' construit en 1930), Le Taney (bateau de la garde côtière ayant participé à Pearl Harbour), le sous-marin USS Torsk (1944) et le USS Constellation (bateau de l'armée américaine construit en 1854). Ces bateaux ainsi qu'un phare datant du 19ème siècle trônent dans le port et sont très beaux à voir! Il est possible de les visiter, en plus du World Trade center, de l’Aquarium, du Musée des sciences et bien plus. Pour nous, ce fut un arrêt très agréable qui nous a aussi permis de faire du lavage dans un landraumat très grand et très propre à 15 minutes de marche du centre-ville (Federal Hill Laundraumat).

 

 

P1110200

 

 

P1110207

 

 

P1110155

 

P1110154

 

P1110216

 

P1110227

 

P1110182

 

 

P1110242

 

 

P1110189

 

 

P1110167

 

 

P1110158

 

 

P1110208

 

     

Lorsque je suis allée faire le lavage, je marchais à côté d’un jeune homme dans une jolie ruelle. La poussette était remplie de vêtements. Il m’a demandé quel âge avait mon bébé. Je lui ai répondu que c’était mon lavage… mais que mon bébé avait 20 mois (déjà !!). Il était très fier de me dire que son bébé avait 4 jours. Il m’a montré la photo. C’était vraiment beau de voir un papa fier de son fils. Ça m’a rappelé de beaux souvenirs… Ils étaient si petits nos cocos quand ils sont nés, surtout Loïc & Océane! Il a ensuite poursuivi son chemin vers sa voiture car il devait mettre de l’argent dans son parcomètre près du restaurant où il travaille.

 

P1110267

C’est sur cette note que s’est conclue notre visite de Baltimore. Nous avons quitté rapidement ce matin après un pump out et une visite à l’épicerie ''Safeway'' (Note: il faut avoir la carte Safeway afin de profiter des rabais. C'est gratuit mais il faut la demander à l'entrée.)

Retour à Georgetown afin d’éviter Joaquim… à suivre !

3 Responses

  1. Denise et Guy Turgeon

    Beaux textes , belles photos ….
    Beaux souvenirs , belles visites
    Dites aux enfants que nous les trouvons beaux et vous aussî bien sur….
    Nous vous aimons beaucoup
    Denise et Guy xxxxxx

  2. Suzanne et Jacques Neron

    Contente de vous lire c’est très beau et que dire des photos subliment on vous aime soyez prudent on vous embrasse

  3. Diane Laterreur

    Wow quelles belles photos. Votre site est magnifique. Vous prenez le temps de visiter. Nous espérons vous croiser en Floride. On va ralentir notre course.
    A très bientôt
    Diane XX

Laissez un commentaire