La Florida

Aujourd'hui, c'est vendredi le 31 décembre 2015 et nous sommes ancrés tout près de la sortie vers la mer à Fisher Island, Miami, Floride. Dans la soirée, nous avons vu cinq bateaux de croisière quitter Miami… nous avions envie de faire partie de la fête mais notre fenêtre météo, c’est demain le 1er janvier. Pour souligner le nouvel an, nous avons fait un souper avec les enfants et avons fait une petite fête. Les lumières fermées, nous avons dansé avec des petits bâtons de couleur lumineux pendant plus d’une heure. Il ne manquait que la boule disco 😉 Les enfants ont adoré et nous aussi. Micah était très énervé… il sautait partout! C'est vraiment agréable qu'il soit maintenant assez grand pour faire partie de nos activités.

Maintenant, nous révisons les mesures d’urgence avant la sortie de demain (Test du EPIRB, revue des instructions du radeau de survie, localisation des outils d’urgence, grab bag, etc.). Assez joyeux pour un 31 décembre, mais c’est la routine en voilier, surtout lorsqu'on ne sort pas souvent en mer comme nous. C’est un peu comme la pratique de feu annuelle du bureau, il faut la faire… avec le sourire c'est mieux! Nous nous coucherons tôt afin d'être en forme demain. Secrètement, j'espère me réveiller au moins pour voir les feux d'artifices à minuit.

31 décembre à Miami

P1140631 P1140660
P1140658 P1140665

Beaucoup de choses se sont passées depuis notre arrivée plutôt décevante à Fernandina Beach le 23 novembre dernier… En effet, après les grosses journées de navigation que nous avions eu en Georgie, nous avions vraiment hâte d'arriver en Floride afin de renouer avec les plaisirs terriens, tels la marche, les parcs, les gens, les boutiques, etc. Nous avons été excessivement déçus à notre arrivée puisque l'ancrage prévu nous apparaissait plutôt dangereux avec plusieurs voiliers échoués. Nous avons donc dû aller nous ancrer un peu plus loin. Il y avait de bons vent et une vague assez grosse pour que le voyage en dinghy vers la terre tant attendue ne soit possible. Ce soir-là, j'ai pleuré. Je ne demandais pas la lune… juste une petite demi-heure à terre. Ça ne pouvait pas être si compliqué. Je voulais faire courir les enfants. Ils en avaient besoin. Notre bateau m'apparaissait tellement petit. 

Une chance, nous avons eu un magnifique couché de soleil et j'ai pu faire un peu de yoga sur le pont. Le lendemain, tout allait mieux et nous avons pu aller voir la ville avec Lee. C'était bien, il s'agit d'une ancienne ville de pirate qui a gardé le thème bien vivant. Il y avait un énorme parc où les enfants ont joué au moins 2 heures. Océane a commencé à faire des roues latérales. Nous avons vu notre premier sapin du sud.

Fernandina Beach, Florida

P1130306 P1130324 P1130250
P1130298 P1130258 P1130294
P1130445 P1130274 P1130260

Nous avons quitté le lendemain pour arriver à St-Augustine le 26 novembre. Nous commencions à sentir la pression de nous rendre à Titusville puisque mes parents arrivaient le 27 novembre en Floride, Nous avions très hâte de les voir. Les enfants comptaient les dodos, moi aussi! Pour ajouter à l'excitation, mes parents ont appelé vers 11h pour nous dire qu'ils allaient arrêter diner à St-Augustine, au cas où nous serions rendus. Nous les avons manqué de quelques heures… C'était triste mais en même temps, pour les enfants, les voir une heure n'aurait pas été suffisant. Nous avons passé 3 jours à St-Augustine. Il s'agit d'une ville merveilleuse avec tout plein de choses à voir. Par contre, l'ancrage est difficile et il y a beaucoup de courant de marée donc changeant de direction aux 6 heures. Il y avait une longue liste d'attente pour les moorings qui n'auraient probablement pas été plus confortables. Nous avons peu dormi les trois nuits que nous étions là. Je sais que ce n'est pas comme ça pour tout le monde, mais Mathieu et moi sommes beaucoup affectés par le manque de sommeil alors ce n'était pas toujours facile d'avoir l'énergie nécessaire pour suivre nos quatre cocos qui, eux, ne manquaient visiblement pas de sommeil.

Nous avons marché dans la ville, diné sur l'une des nombreuses terrasses, mangé de la crème glacé succulente et visité el Castillo de San Marco (château). Honnêtement, c'est une ville magnifique. Elle a été fondée en 1565 et a conservé beaucoup de bâtiments construits au fil des ans. C'est tout simplement charmant, à visiter au moins une fois dans sa vie!       

St-Augustine, Florida

P1130429 P1130463 P1130600 P1130454
P1130422 P1130399 P1130415 P1130427
P1130431 P1130408 P1130554 P1130606
P1130571 P1130582 P1130589 P1130439

 Nous avons rencontré plusieurs équipages québécois à St-Augustine. D'ailleurs, nous avons retrouvé voilier Marichan que nous avions quitté à Norfolk en octobre. Nous étions très heureux de les retrouver. Ils étaient très fatigués aprés plusieurs jours à se faire brasser en mer alors nous avons prévu une petite soirée un peu plus loin en Floride. Nous avons rencontré un équipage naviguant avec de jeunes enfants. Il y avait tellement à faire… les journées sont trop courtes. D'autant plus que nous avons passé une journée entière à surveiller notre voilier qui valsait allègrement. Le 24, nous avons décroché deux fois. Évidemment, ces choses là arrivent juste quand je suis seule avec les enfants sur Passion Rebelle. Lee et Mathieu étaient partie faire des achats lorsque je me suis rendue compte que nous chassions directement sur le voilier de Lee. Évidemment, je n'avais pas de cellulaire et je ne pouvais pas compter sur Lee pour m'aider. J'ai donc relevé l'ancre. J'ai essayé d'ancrer à nousveau à deux reprises, mais les vents et le courrant ne m'aidaient pas alors j'ai tourné en rond pendant 30 minutes jusqu'à ce qu'ils reviennent. À leur arrivée, Lee a pris Micah sur son voilier jusqu'à ce que Mathieu et moi ayons sécurisé le bateau. En après-midi, nous devions aller au Castillo San Marco. Nous avions promis comme disent les enfants!! Nous étions tous dans le dinghy lorsque, une fois de plus, Passion Rebelle s'est mis à valser. Mathieu a juste eu le temps de remonter à bord. Le vent s'est mis à souffler et un orage est arrivé. Le bateau bougeait trop, j'ai décidé de me rendre à la marina plutôt que d'essayer de monter à bord. À mi-chemin… le déluge!! Passion Rebelle a décroché à nouveau et les enfants et moi étions trempés. Quel après midi! Je n'ai pas besoin de vous dire que nous ne sommes pas allé au Castillo cette journée là. Par contre, nous nous sommes bien repris le lendemain. Nous avons aussi fait beaucoup de lavage car les laveuses et sécheuses de la marina étaient excellentes, ce qui n'est pas toujours le cas. Le 29 novembre, nous avons quitté, un peu triste car nous avions envie de rester, mais heureux de naviguer vers ma famille et loin de cet ancrage si difficile…

Castillo de San Marco, St-Augustine, Florida

P1130432

P1130493 P1130518 P1130492
P1130479 P1130482 P1130496

La route s'est bien passée, d'autant plus que nous avons vu plusieurs dauphins. On dirait qu'on ne se tanne jamais de leurs petites visites. Afin de faire quelques installations sur le bateau ainsi que visiter le Kennedy Space Center et Walt Disney, nous avions réservé un quai à la marina municipale de Titusville. C'est toujours un peu au hasard que nous choisissons les marinas et ancrage, mais ce fut un bon choix. Il y avait deux parcs pour les enfants, une épicerie et une pharmacie à 5 minutes de marche de la marina. Mes parents sont venus nous rejoindre au bateau pour quelques nuits afin de visiter avec nous le Kennedy Space Center. Initialement, ils ne devaient pas être là pour le lancement de la navette par la NASA, mais comme le lacement a été remis trois fois, nous avons vécu ensemble ce grand moment. Lee nous a rejoints pour cet événement. C'était vraiment spécial de voir tous les gens regroupés sous un pont afin de voir le décollage qui ne dure que quelques minutes. Certaines personnes clamaient ne pas en avoir manqué un depuis une trentaine d'années.

Nous avons passé deux jours au Kennedy Space Center puisqu'un bris a forcé la fermeture du site à 15h30 lors de notre première journée. Ils nous ont donné des billets afin d'entrer gratuitement pour une seconde journée. Les enfants étaient fascinés par les fusées et les astronautes. Ils fabriquent maintenant des navettes spatiales avec leurs blocs Lego. À mon avis, le simulateur de décollage et les films IMAX 3D sont les meilleurs attraits. Je ne regarde plus les films de la même façon depuis que j'ai vécu la simulation de décollage. Disons que c'est plutôt intense et un tantinet désagréable. La visite du Kennedy Space Center vaut le détour!

Kennedy Space Center

P1130768 P1130819 P1130795
P1130837 P1130788 P1130784

Le lendemain matin, nous quittions Lee pour la première fois depuis Norfolk. Elle devait se rendre à Fort Lauderdale pour l'arrivée de sa fille et nous allions passer les fêtes avec les nôtres. Nous étions vraiment triste et espérions nous revoir plus tard… au Bahamas peut être. Nous avons quitté pour Orlando où  nous avions réservé un hôtel pour quatre nuits afin de passer deux jours à Magic Kingdom. À notre arrivée, nous avons un peu profité des piscines avant de nous rendre à Downtown Disney pour le souper. Nous devions y passer la journée, mais le trafic nous a beaucoup ralentis sur la route. Downtown Disney est une belle entrée en la matière, mais pas un incontournable selon moi. Il est essentiellement composé de bars, restos et de boutiques. C'était une soirée agréable 😉


 Downtown Disney

P1130938

Les deux journées à Magic Kingdom ont été exceptionnelles. C'était la première fois que les enfants y allaient. Ils ont été éblouis par les personnages. Le spectacle de la reine des neiges a fait fureur… imaginez, elle a réussi à glacer le château de cendrillon et il a même neigé. Thomas, notre petit terre à terre, a dit: mais maman, c'est juste des lumières et de la mousse… Loïc a préféré les courses de voiture alors qu'Océane a aimé les spectacles ainsi que les manèges, surtout celui oû on se fait arroser. Plus c'était épeurant, plus elle aimait. Elle disait WOW, C'EST COOL! Thomas semble avoir tout aimé… il a beaucoup apprécié le manège de Buzz. Micah, pour sa part, a tout aimé. Il était un peu intimidé par les personnages donc j'ai dû être de toutes les photos. Par contre, après deux jours, nous étions tous complètement épuisés! Nous avons donc consacré notre dernière journée à profiter des piscines du complexe hôtelier où nous étions avant de rentrer à la maison!

Magic Kingdom

P1140117 P1140068 P1140073
P1140002 P1140041 P1140012
P1140065 P1140029 P1140046

P1140105

Moments de relaxation à l'hotel, Orlando, Florida

P1140180 P1130922 P1140176
P1130907 P1130911 P1130909
P1140204 P1130915 P1130926

De retour à la marina de Titusville, nous nous sommes préparés pour un départ vers Lake Worth où nous allions passer le temps des fêtes. Mes parents y avaient loué une maison et mon frère allait nous rejoindre du 20 au 27 décembre. Nous avons donc quitté la marina le 13 décembre, sans Micah qui est rentré en voiture avec mes parents. Nous avons profité de ce congé de bébé pour faire le grand ménage du bateau. Par un bel après-midi, j'ai décidé de nettoyer la vieille partie du dodger qui en avait grandement besoin, surtout que nous avions changé le toit du bimini à Titusville. Comme j'ai eu besoin d'aide, et que Mathieu était jaloux de ceux qui ont accroché dans l'intracostale, nous faisions le travail à deux pendant que notre pilote automatique nous a mené tout droit dans un haut fond… hors du canal!! Nous avons eu bien peur au début, puis avons ri de notre mésaventure. Cela nous a permis de pratiquer la mesure d'urgence avec les enfants, soit de mettre rapidement une ceinture de sécurité avant de se rassembler sur le pont. Le tout s'est fait en quelques minutes seulement. Nous étions fiers de nos matelots… mais un peu moins de nous 😉

Nous avons franchi le statute mile 1000!!! L'intracostal est divisé en mile terrestre, va savoir pourquoi, et le mile 0 est à Norfolk, soit le début de l'intracostal. Nous avons fait vraiment beaucoup de route depuis notre départ!! Arrivés à Lake Worth, nous avons retrouvé nos amis André, Josée, Chantal, Richard et Mariann. Nous avons été accueillis sur Marichan pour un petit digestif. Les enfants se sont bien amusés avec Mariann et nous avons pu discuter des aventures et mésaventures des derniers mois. Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais nous avions fait la traversée NYC-Cape May ensemble au mois de septembre. Depuis, nous nous quittons et nous retrouvons dépendant des envies et obligations de chacun.

Retrouvailles avec nos amis à Lake Worth

P1140277 P1140294 P1140295

Nous avons retrouvé mes parents qui avaient une maison tout près. Nous avons profité de l'aide de mes parents pour faire les cadeaux de Noël, l'approvisionnement et plusieurs travaux dont l'installation d'une éolienne et de notre radeau de survie arrivé directement du Québec. Chaque fois que nous avons de la visite en voiture, nous demandons des choses du Québec, comme des céréales, des couches, des lingettes, du sirop d'érable, etc. Cela nous permet de nous approvisionner de choses que nous aimons, à un prix raisonnable. Disons que le taux de change avec le USD est sérieusement défavorable.

Depuis le dernier ancrage, notre guindeau semblait avoir des problèmes. En attendant nos amis Kim, Pascal et leurs enfants qui s'étaient annoncés pour l'après midi, Mathieu a décidé de se pencher sur le problème avec Richard de Marichan. Une fois le problème identifié, il a reconduit Richard à son bateau avec les quatre enfants qui voulaient tellement participer. Au retour, tout le monde était énervé et, malheureusement, Micah est tombé dans les escaliers. Une chute de 5 pieds sur la tête et l'épaule. Un énorme prune a jaillit sur son front qui était presque fendu. Panique sur Passion Rebelle. On appelle le 911. L'ambulance est arrivée très rapidement et Richard est allé reconduire Mathieu et Micah à la marina. Nous étions tous très inquiets. Nous avons eu beaucoup de support de tout le monde malgré le fait que nous étions loin de chez nous. Marichan nous a prêté un cellulaire pour que Mathieu puisse m'appeler et les trois bateaux ont ouvert le VHF en cas de besoin… Comme si ce n'était pas suffisant, un orage s'est approché de nous avec des vents plus forts. J'ai alors réalisé que j'étais seule sur le bateau avec les trois enfants et que je ne connaissais pas l'état du guindeau qui, après avoir rejoint Mathieu, s'avérait inutilisable. Une chance que je n'en ai pas eu besoin!

Micah a été bien évalué et a quitté l'hôpital en début d'après-midi… Mes parents sont allés les chercher à l'hôpital et les ont ramenés juste à temps pour que nous puissions voir nos amis pour quelques heures. Le temps passé avec eux nous a fait beaucoup de bien. Les enfants étaient contents de s'amuser ensemble… sauf Micah que je ne voulais plus laisser aller. Un seul regret, j'aurais aimé faire une photo mais je n'y ai pas pensé. J'étais vraiment nostalgique à mon retour sur Passion Rebelle et tellement soulagée que Micah aille mieux.

Le 22 décembre, nous avons profité de la présence de Lucas, mon frère, et de mes parents pour fêter Micah qui aura 2 ans le 10 janvier prochain. Micah a adoré les cup cakes au chocolat et son joli train Disney. Il le promène partout dans le bateau.

À Lake Worth, il y a eu des bons vents pratiquement tous les jours (20 kts et +). Nous n'étions pas inquiets car nous étions bien ancrés, mais les bateaux autours de nous nous titillaient un peu. Le 23 décembre, à 5h30 am, j'ai entendu un bruit de chaîne assez étrange. Il y a beaucoup de bruits sur un bateau et on s'habitue à faire la différence entre ce qui est normal et ce qui ne l'est pas. Celui-là ne l'était pas. J'ouvre les yeux et je vois passer un mat par la fenêtre qui est au-dessus de moi. Il faut que le bateau soit sérieusement proche pour que l'on voit le mat dans cette fenêtre. J'ai crié à Mathieu, lève-toi, un voilier va nous rentrer dedans. Nous sommes sortis dehors et effectivement, nous l'avons vu frotter sur le côté de notre bateau comme le glacier dans le film Titanic. Une fois derrière nous, il s'est arrêté d'un coup. Il était pris dans notre chaîne d'ancre. Mathieu a utilisé le horne pour réveiller les gens qui pensaient qu'on chassait. À quatre, nous avons mis environ une heure à déprendre les deux bateaux. Une chance que Mathieu avait réparé le guindeau. Nous nous sommes couchés à 6h30… et les enfants se sont réveillés à 7h. Honnêtement, je n'étais plus capable de dormir. Un peu trop d'adrénaline. C'est sûr que parfois, on aimerait dormir dans un endroit où il n'y a pas de vague, de vent, de courants et où les voisins ne bougent pas, mais cela fait partie de l'aventure! De toute façon, nous avions réservé une marina pour le 24 afin d'aller dormir chez mes parents sans souci!

Nous avons réveillonné le 24 décembre après avoir décoré en famille la traditionnelle maison en biscuit au gingembre que maman avait apporté. Nous avons eu un repas traditionnel de Noël avec la dinde canneberge et érable que j'adore! Merci à mes parents! Nous avons développé les cadeaux et nous avons tous dormi dans la maison. Le lendemain, nous avons été à la plage. C'est quand même chouette de passer la journée de Noël à jouer dans les vagues et à se faire dorer sur la plage!

Toute bonne chose a une fin… ma famille nous a reconduit au bateau puisque nous reprenions la route le 26 décembre. Malgré les 30 ponts à faire ouvrir, j'avais réussi à convaincre Mathieu que nous devions visiter Miami. Nous avons donc pris un dernier verre sur Passion Rebelle avant de nous quitter. J'étais tellement triste. J'ai déjà hâte de les revoir ;-(

Fête de Micah (2 ans) & Noël avec Lucas, papie et mamie

P1140353 P1140366 P1140438
P1140396 P1140385 P1140323
P1140236 P1140400 P1140448

 P1140417

 

Approvisionnement pour la traversée aux Bahamas

P1140327

P1140338 P1140337
P1140331 P1140330

 

On s'amuse à la plage

P1140463 P1140475 P1140315
P1140467 P1140479 P1140470

Nous avons quitté Lake Worth tôt le 26 décembre en direction de Boca Raton. Nous sommes arrivés tôt en après-midi, ce qui nous a permis d'essayer le paddle board pour la première fois. Il faisait beau et chaud. Dans le milieu de la baie, il y avait un haut fond. Il y avait beaucoup de bateau qui y était ancrés et faisaient la fête. Voilier Marichan était déjà là à notre arrivée. Pour une rare fois, nous nous sommes permis un ''double booking'' pour la soirée… Nous avons fait un souper pique-nique avec la famille d'une amie d'école d'Océane. Depuis plusieurs semaines nous étions en contact afin d'organiser une rencontre mais les planètes ne semblaient pas vouloir s'aligner. Les enfants, qui ont les mêmes âges que les nôtres, ont adoré et les parents aussi. Nous nous sommes promis de nous revoir en Australie dans 2-3 ans. Une fois les enfants fatigués, nous sommes retournés sur Passion Rebelle pour les coucher et avons pris un verre avec Chantal et Richard. C'était vraiment une belle soirée!

La route vers Miami est très belle. Il y a de magnifiques maison, des bateaux somptueux et la végétation est très riche. Nous avons repris la route le 27 pour nous rendre à Fort Lauderdale où la famille de Mathieu nous attendait. Nous avons réservé un mooring à Las Olas. Louise, la tante de Mathieu, est venue nous chercher en voiture avec sa mère Suzanne. Nous sommes allés souper chez Louise avec le grand père de Mathieu, ses parents, sa soeur ainsi que Zoé et Zachary, notre nièce et notre neveu. C'était très agréable et un peu étrange à la fois de se retrouver tous ensemble pour un souper des fêtes. Les enfants étaient très heureux de revoir la famille et ils ont encore eu des cadeaux… Ce fut court, mais agréable 😉

Le lendemain, nous avons repris la route vers Miami Beach où nous attendaient Josée et André. Hé oui, des retrouvailles! La route fut aussi belle et agréable que la veille. Il faisait beau et chaud. C'était la fête pour tout le monde alors il y avait des bateaux partout.

En route vers Miami

P1140544 P1140501 P1140494
P1140490 P1140558 P1140491
P1140513 P1140527 P1140538
P1140570 P1140563 P1140546

Enfin arrivé à Miami Beach… dernier arrêt en sol américain. Nous étions prêts pour la sortie en mer tant attendue. Il ne nous manquait qu'une belle fenêtre météo… ainsi que l'approvisionnement en nourriture fraîche (fruits, légumes, viande, produits laitiers) et en alcool (vin et bière). Nous avons enfin réussi à faire un souper avec André et Josée. Il faut dire que c'était pas mal la dernière chance puisqu'ils restent aux États-Unis pour l'arrivée de leur fille le 4 janvier 2016. C'était vraiment agréable de se retrouver.

Je voulais absolument visiter Miami Beach et Miami, mais nous avons manqué de temps. Le 30, nous avons quitté en dinghy afin d'aller visiter Miami Beach, mais le moteur a fait défaut en chemin. Nous étions loin dans un petit canal et le moteur ne voulait plus repartir. La seule solution qui nous venait à l'esprit était d'appeler André et Josée sur le VHF mais on était vraiment loin et on ne voulait pas les déranger. Tout à coup, nous avons entendu parler en français, puis avons vu arriver un couple de québécois sur deux motos marines. Wow! Quelle chance. Ils ont gracieusement accepté de remorquer notre dinghy jusqu'à notre voilier. Ils nous ont laissé sur le côté, moi et les enfants, afin que nous puissions aller visiter la ville. Mathieu a passé l'après-midi à travailler sur le moteur… et il faisait vraiment chaud.

Nous avons visité le jardin botanique et le mémorial de Laulocost, puis avons acheté un lunch au 7-eleven pour faire un pique-nique à la plage. La plage était bondée. On se serait cru au centre Bell. Tout le monde en rangée et on pouvait à peine voir l'eau une fois assis. Cette plage est absolument magnifique mais bondée des gens les plus superficiels qu'il m'ait été donné de voir. Miami m'a beaucoup fait penser à Las Vegas. Les gens qui ont de l'argent aiment bien l'exposer, ce qui n'est pas mal en soit. Par contre, c'est plutôt dérangeant lorsque cela se fait à outrance et que l'on voit la pauvreté tout à côté. Finalement, après le diner, nous avons marché sur Beach Drive avant de revenir sur Lincoln avenue. André a dû venir nous chercher à un quai puisque le moteur n'était toujours pas réparé. Notre moteur se porte maintenant bien.

La fenêtre météo attendue se présentait pour le 1er janvier. Le 31 semblait correcte, mais nous ne sommes pas friand de partir dès que le temps se calme. Nous préférons laisser la mer se calmer et prendre la journée suivante. Nous avons donc fait nos approvisionnements le 31 en famille. Six à l'épicerie, c'est assez chaotique. Comme c'est très cher aux Bahamas, nous espérions acheter ce dont nous avions besoin pour un mois mais côté frais c'est assez difficile car notre frigo n'est pas si gros. Cela faisait d'ailleurs près d'un mois que nous remplissions les coffres et le plancher. La place commençait à manquer. 

Miami Beach

P1140597

P1140606 P1140602 P1140577
P1140626 P1140611 P1140608

 Tel que mentionné précédemment, une fois l'approvisionnement terminé, nous avons fait la route vers l'ancrage de Fisher Island où nous étions prêts et seuls. Nous nous sommes couchés tôt pour être en forme le lendemain et à minuit…

 

…nous nous sommes fait réveiller par les feux d'artifices qui étaient au-dessus de notre voilier. Il y avait plein de bateau autours de nous et c'était la fête… jusqu'à 4h30 du matin.

BONNE ANNÉE 2016 À TOUS!

Bon vent à nos amis navigateurs!

3 Responses

  1. Francine Turgeon

    Bon vent, bonne route et une très Belle Année 2016 à toute la famille.

    Si tout va bien, ça serait ma dernière année au travail.
    En attendant tout est beau fix.
    Prochain voyage: croisière sur la côte Californienne de Vancouver à San Francisco en octobre seulement.
    J’adore te lire et suivre vos péripécies.
    Bisous
    xxx

  2. therese guay guillemette

    merci de me permettre de voyager avec vous une très bonne année à vous tous santé et continuez à être heureux bonne continuité dans votre voyage

  3. Denise et Guy

    Nous avons passé des moments très agreables ,tous ensemble ,de belles Fetes …
    Nous étions très contents de vous revoir ….
    A la prochaine ….
    Nous vous aimons tous très très fort …
    Denise et Guy xxxxxxxxxxxx……

Laissez un commentaire