Petit arrêt à Aruba

Classé dans : Aruba, Caraïbes, Îles ABC | 3

Nous quittons Curaçao Marina dimanche le 15 janvier après avoir dit au revoir à nos nouveaux amis. Ils nous aident à détacher les lignes et s’alignent sur le quai pour une dernière salutation. Notre passage dans cette marina a été de courte durée, mais nous avons rencontré des gens exceptionnels qui n’ont pas hésité à laisser tomber leurs occupations pour nous venir en aide. Ils ont transformé un moment difficile en un moment d’entraide, ce fut si agréable! Merci! Nous naviguons tranquillement à moteur vers le pont ouvrant qui sépare Punda et Otrobanda (Willemstad). C’est un peu triste car à notre arrivée, il y avait plein de gens qui nous prenaient en photo et qui nous saluaient. Aujourd’hui c’est dimanche et il n’y a aucun bateau de croisière en ville. Plusieurs restaurants sont fermés et la foule est peu nombreuse. Il y a quand même quelques touristes pour nous dire au revoir. Nous avons adoré cette belle ville. Nous sommes un peu nostalgiques. Nous avons 20 miles à faire. Nous nous dirigeons vers la baie de Santa-Cruz où nous comptons faire de l’apnée et aller à la plage avant de quitter pour Aruba demain soir.

Nous arrivons après quatre heures de navigation facile à moteur. Il y a déjà un voilier dans l’ancrage. Ce n’est pas très grand et une forte houle du nord-est nous berce. Pas question de mettre l’annexe à l’eau dans ces conditions alors pas de baignade!! Nous sommes vraiment déçus! La nuit est difficile car le roulis est constant. Nous dormons peu. Mathieu et moi décidons de quitter plus tôt que prévu pour Aruba. FindUs nous rejoindra le lendemain. Dès 5h30, nous sommes en route. Les enfants dorment encore, la houle atteint 2-3 mètres. C’est inconfortable! J’ai mal au cœur pour la première fois depuis que nous avons quitté les États-Unis. Au réveil, Océane, Thomas et Micah sont aussi malades. Nous avons 55 miles à faire. Ce n’est pas très long mais quand ça ne va pas, on a l’impression que c’est une éternité. Le bateau se balance de gauche à droite sans arrêt. Depuis un an, on nous dit que les navigations au portant seront plus agréable… sérieusement, c’est pire que pire!

Nous arrivons à Aruba en milieu d’après-midi. Le nouveau quai des douanes est très bien. En fait, il s’agit d’un mur en ciment sur lequel ils ont mis une grande planche de bois sur lesquelles nos défenses s’accotent. Les officiels arrivent rapidement en voiture. C’est simple et gratuit! J’adore! Par la suite, nous allons ancrer près de l’aéroport… entre nos amis de Vidorra et voilier Noa qui vient du Québec. Mathieu connaît déjà Jean-Pierre, le capitaine de Noa, car ils étaient voisins de quai au lac Champlain lorsque Mathieu était adolescent. Le monde est petit!Jean-Pierre nous explique les facilités du coin : épicerie, poubelle, essence, eau, quai pour l’annexe, lavage, etc. C’est vraiment plus facile de s’adapter à un nouveau pays lorsque les gens nous aident, d’autant plus que le guide nautique des îles ABC est très loin d’être à jour!

Arrivée à Aruba

P1220903 P1220901 P1220908
RIMG2862 RIMG2793 RIMG2810

Nous passons seulement 5 jours à Aruba. J’en profite pour recommencer l’école après 4 semaines de congé. Il était temps!! Thomas est très fier de débuter sa première année. Nous avons un excellent Internet alors nous réglons plusieurs dossiers avant de quitter. Nous avons peu de temps pour visiter, seulement deux après-midi en ville, à Oranjestad. Nous prenons le temps d’aller voir le film « Chanter » au cinéma avec Vidorra. Les enfants et Luke (2 ans) adorent le film. Les jours suivants, les enfants jouent à faire des spectacles dans le bateau. Ils sont convaincus qu'un géant habite à Aruba car ils ont vu un gros soulier dans une boutique de chaussure et une très grande chaise. Ils s'amusent à chercher sa maison et concluent que seuls les bateaux de croisière sont assez gros.

Il y a déjà une belle fenêtre météo qui se présente pour aller en Colombie. FindUs et Vidorra sont d’accord, il ne faut pas la manquer! C’est donc dimanche le 21 janvier que nous quittons après seulement 5 jours à Aruba. Nous restons sur notre faim car les gens sont très sympathiques et il y a tant de choses que nous aimerions faire. Comme nous souhaitons revenir un jour à Bonaire, nous en profiterons pour faire un saut à Aruba!!

Oranjestad, Aruba

RIMG2798 RIMG2802 RIMG2800
RIMG2865 RIMG2811 RIMG2835
RIMG2826 RIMG2812 RIMG2823
RIMG2816 RIMG2866 RIMG2833

3 Responses

  1. celine turgeon

    BONJOUR LA PETITE FAMILLE.COMME TOUJOURS, TU AS TOUJOURS ,UN TRÈS BEAU TEXTE,ET DE TRÈS BELLES PHOTOS.CÉLINE

  2. Monique Bernier

    Merci de me faire voyager avec vous! Je vois que la passion qui vous habitait quand on s’est rencontré à Bimini vous habitent toujours. C’est toujours un plaisir de vous lire. Bon vent et au plaisir de vous lire! Monique (Adrénaline).

  3. therese guay guillemette

    bravo beaucoup de couleurs ça semble un secteur qui n’est pas tellement vieux d’après les maisons et tout est si propre à très bientôt

Laissez un commentaire