Tomber en amour avec Carthagène?

Classé dans : Amérique du sud, Colombie | 3

Initialement, la Colombie ne faisait pas partie de notre itinéraire, mais en cours de route, tant de gens nous ont parlé de Santa-Marta et de Carthagène! Ils ont réussi à piquer notre curiosité. Nous sommes allés voir quelques photos sur Internet et avons été séduits instantanément. À partir de ce moment… nous voulions absolument aller en Colombie, d’autant plus que nous n’avions pas vraiment envie de faire une navigation de six jours pour rallier le Panama depuis Aruba! En fait, la décision de nous y rendre a été simplement basée sur notre curiosité et notre désir de découvrir un peu plus notre belle planète.

Dès notre arrivée, le charme opère totalement! C’est la première fois que nous touchons un continent depuis plus d’un an et nous sommes vraiment ravis que ce soit en Colombie. Carthagène est une ville magnifique et pleine d’histoire. La ville fortifiée est magnifiquement restaurée et se marie très bien avec les nouvelles constructions de Bocagrande. Nous sentons aussi une différence dans l’attitude des gens. Ici, visiblement, nous sommes des touristes, contrairement aux îles ABC et à la Martinique où l’on pouvait se mêler avec les locaux. À plusieurs reprises, des gens arrêtent nous voir pour nous parler des enfants. Ils nous demandent s’il y a des jumeaux ou des triplets, leurs âge et nom, etc. Disons que les petits blonds se font très rares en Colombie. Ils font tourner les têtes. Les familles sont plutôt petites ici, un ou deux enfants. Ils sont impressionnés par nos quatre petites têtes blondes. Il y a même des gens qui demandent à prendre des photos avec eux. Pourquoi pas?

Arrivée à Carthagène

P1230121 P1230033 P1230032
P1230042 P1230044 P1230117
P1230029 P1230059 P1230064

Nous sommes en bonne compagnie puisque Vidorra et FindUs ont fait la route avec nous. Nous faisons quelques activités en groupe dont un souper à la marina pour fêter notre belle navigation. Nous appréhendions le voyage d’Aruba vers la Colombie parce qu’il est réputé difficile. Les vents de l’est qui prennent naissance dans l’atlantique se concentrent et il n’est pas rare de voir 30-35 nœuds. Les vagues y sont courtes et parfois croisées. Ce n’est pas ce que nous avons vécu et nous en sommes très heureux! Une belle étape de complétée pour nos trois équipages! Nous fêtons aussi l’anniversaire de Lauren en ville!! L’atmosphère y est extraordinaire même un lundi soir. Il y a des danseurs, des chanteurs et des amuseurs publics. Les terrasses sont pleines. La nourriture est excellente et à très bon prix. Après tous les restaurants chers de Caraïbes, nous sommes très gâtés et nous ne nous gênons pas pour en profiter! D’ailleurs, il y a une chaîne de restaurant que j’adore!! Il s’agit de Crêpes & Waffles. Leur menu est tout simplement succulent et il y en a aussi au Panama! Et que dire du café… il est colombien. Pas besoin de Starbuck ici 😉

Souper au restaurant avec Vidorra et FindUs

P1230135 P1230137 P1230142

Contrairement à ce que l’on peut croire, le niveau de sécurité en Colombie a beaucoup évolué au cours des deux dernières décennies. La Colombie a connu des moments très difficiles, mais actuellement, les villes et la plupart des régions sont très sécuritaires. Le pays est très grand et les régions à éviter sont très éloignées et difficiles d’accès, soit principalement les frontières avec le Venezuela et le Panama. Le pays souffre encore de sa mauvaise réputation liée à la drogue et les habitants sont très motivés à nous la faire oublier. Les Colombiens, au nombre de 45 millions, sont généralement très accueillant et heureux de nous faire visiter leur beau pays. La majorité des touristes qui visitent Carthagène et Santa Martha est d’ailleurs composée de locaux provenant des différentes villes dont Bogota.  Il y a environ 45% des gens qui sont sous le seuil de la pauvreté, dont 12% vivent dans la pauvreté extrême. Il y a plusieurs populations indigènes dont certaines vivent toujours dans les montagnes de façon traditionnelle.

Carthagène fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984. C’est une magnifique ville fortifiée qui était protégée à l’origine, en plus de sa muraille imposante, par plusieurs forts. Ces derniers, malgré de nombreuses attaques sont toujours en bon état et sont ouverts aux visiteurs. Pour notre famille, les forts sont un incontournable puisque nos matelots adorent se transformer en chevaliers l’instant d’une visite. Fort San Felipe servait initialement à protéger la ville fortifiée des attaques françaises et anglaises. Les fortifications sont très hautes et les murs sont épais. Lorsque nous nous y promenons, nous avons une magnifique vue, tantôt sur le fort, tantôt sur le développement moderne d’hôtels et condos de Bocagrande, tantôt sur la mer des Caraïbes. On peut aussi y voir l’hôpital qui servait de lieu de fin de vie pour les lépreux. D’ailleurs, des canons étaient pointés vers le fort au cas où des soldats décideraient de les éliminer par peur de contagion.

Fort San Felipe

P1230254 P1230216 P1230267
P1230255 P1230294 P1230241
P1230233 P1230268 P1230232
P1230261 P1230260 P1230278

À l’intérieure des murs de la ville, se dressent de jolies bâtiments collés les uns aux autres. Ils sont magnifiquement restaurés. Les rues sont étroites et on y rencontre des calèches qui offrent des promenades autour de la ville. L’atmosphère est à la fête jour et nuit. Il y a plusieurs squares qui offrent terrasses, restaurants, appartements et boutiques. Les vendeurs de souvenir sont omniprésents mais pas agressants comme ailleurs. Il y a des femmes en costumes traditionnels qui offrent de prendre des photos avec elles pour 1 dollar. La ville est parsemée d’œuvres d’art, de murales, de sculptures, bref, c’est vraiment magnifique à tout point de vue. C’est une ville vivante et riche en culture.

Carthagène, ville fortifiée

P1230081 P1230093 P1230031
P1230090 P1230312 P1230091
P1230334 P1230079 P1230078
P1230054 P1230330 P1230075

Bocagrande est une série d’édifices hauts et modernes qui borde une plage de sable noir. Nous marchons en compagnie de Vidorra qui nous abandonne à mi-chemin pour aller coucher Luke. La route est vraiment longue, mais il y a toujours quelque chose à voir un peu plus loin. D’ailleurs, les enfants sont très motivés car il y a un très beau parc à la fin. Ils l’ont vu à notre arrivée dans la baie. Nous ne manquons pas la chance d’arrêter au Crepes & Waffles pour une crème glacée des plus succulente et nous terminons notre périple au parc. Ici, les parcs sont récents et très propres, ce qui est rarement le cas depuis le début du voyage. Le repos du guerrier est bien mérité et nous décidons de prendre un taxi pour revenir à la marina.  

Escapade à Bocagrande

P1230156 P1230124 P1230148
P1230164 P1230192 P1230195
P1230166 P1230168 P1230149

Nous sommes comme des poissons dans l’eau. Il fait beau et chaud, mais les nuits sont fraîches donc nous dormons vraiment bien. La ville offre de nombreux parcs pour les enfants. Nos cocos adorent, surtout lorsque nos amis de Vidorra nous y rejoignent en fin de journée. Nous profitons des centres d’achats modernes et à prix raisonnables pour acheter de nouveaux souliers de course aux garçons, oui encore! Ce qu’ils grandissent vite! Les garçons commençaient à avoir les cheveux qui leur chatouillaient le bout du nez alors nous avons trouvé un excellent salon de coiffure! Finalement, tous sauf maman se sont laissés tenter! Du point de vue de la nourriture, tout est excellent! Il s’agit d’une excellente destination gastronomique. D’ailleurs, les filets mignons feraient tourner la tête à un végétarien. Café, bière locale, jus d’orange frais en vente sur la rue… quoi demander de plus?

Nous avons envie de visiter d’autres endroits comme Santa-Marta, Bogota, les champs de café, les villages de pêcheurs, la forêt amazonienne, etc. Le temps nous manque. Nous aurions besoin d’au moins un mois. Nous n’avions pas prévu tomber en amour avec ce pays. C’est malheureusement la fin… nous avons une fenêtre météo pour nous rendre au Panama. Nous nous laissons quand même tenter par les îles Rosario et Bernardo qui sont sur la route pour nous rendre dans les San Blas au Panama. Notre agent nous assure que nous pouvons visiter ces îles sans problème sous drapeau jaune et ce, même si nous avons fait notre sortie officielle de la Colombie. Alors soit, nous quittons Carthagène le 3 février avec FindUs (Allemagne) et Zensation (Belgique). Nous sommes en larme parce que nos amis de Vidorra ne feront pas la route avec nous. Nous ne sommes pas certains de les revoir… Encore un départ triste, mais qui en dit long sur la qualité des gens que nous avons rencontrés. Merci Lauren, Bruce, Caitlin et Luke pour tous les beaux moments passés ensemble. À bientôt j’espère…

Dernières journées…

P1230353 P1230349 P1230321
P1230147 P1230146 P1230145

3 Responses

  1. Robert Grondin

    Avec toutes les photos prises durant votre voyage l’album photo aura plusieurs tomes

  2. celine turgeon

    ALLO ,LA PETITE FAMILLE.SABRINA, TU AS UNE MÉMOIRE PHÉNOMÉNALE,JE REVIENS PAS,.TOUJOURS UNE TRÈS BELLE DESCRIPTION DE TON TEXTE,ET QUE DIRE DE TES TRÈS BELLES PHOTOS.CELINEXXX

  3. therese guay guillemette

    allo il y a de très haut gratte-ciel près de la plage c’est vraiment en développement pour le tourisme bonne continuité à très bientôt

Laissez un commentaire