Navigation de St-Augustine, FL à Charleston, Sc

Il est 20h. Nous sommes en mer à la hauteur de Beaufort en Caroline du Sud. Il fait beau. Je regarde le soleil se coucher. C’est magnifique. Plusieurs fois dans la journée, des dauphins ont accompagné notre route. Je profite de chaque moment car il s’agit d’un de nos derniers passages en mer avant notre retour à la vie terrestre. Nous avons quitté St-Augustine en Floride hier en début de journée. Il y a une sortie pour la mer à cet endroit, mais elle comporte plusieurs hautfonds qui bougent beaucoup. Elle est donc seulement conseillée pour les gens qui la connaissent bien, ce qui n’est absolument pas notre cas. Nous avons donc décidé de prendre la route vers le nord dans l’intra costale jusqu’à Jacksonville et de sortir en mer à cet endroit. Jacksonville est une sortie vers la mer de classe « A ». Elle est prévue pour les cargos donc profonde et bien balisée. Nous avons bien planifié notre route afin d’arriver à la sortie à marée descendante afin de profiter du courant et nous en avons profité! Après cinq heures de navigation stressante dans l’intra costale avec son courant et ses nombreux hautfonds,  nous étions vraiment heureux de filer à 10.5 nœuds dans 50 pieds d’eau! Il faut dire que notre vitesse de croisière habituelle à moteur est d’environ 6 à 6.5 nœuds. On avait l’impression de surfer.

À 15h, nous étions libres! Passion Rebelle avait le vent dans les voiles et de l’eau sous la quille. La mer était d’un calme étonnant considérant les vents des dernières journées. Notre désalinisateur fonctionnait et remplissait nos réservoirs d’eau pure. Il faut dire que j’en avais un peu marre de l’eau chlorée des marinas. Nous ne savions pas où nous allions, ni combien de temps nous allions être en mer. Est-ce que c’est  vraiment important?  Nous avions quatre destinations en tête avec des durées de navigation variant de 24 à 72 heures. Les enfants ne semblaient pas se formaliser de notre manque de plan. On dirait qu’ils s’habituent! Même Océane, la réfractaire habituelle, n’a pas trouvé à rechigner devant notre planification à la «  The best plan is no plan ».

La première nuit s’est très bien passée. Des films et encore des films. Pour moi, c’est le moment idéal pour regarder mes films de fille alors pourquoi pas le dernier Bridget Jones! Il faut dire qu’on n’est pas tout à fait à jour de ce côté. La deuxième journée était un peu plus houleuse. Nous avons eu le vent dans le dos une bonne partie de la journée alors nous avons mis les voiles en ciseau, ce que nous faisons très rarement. J’ai quand même réussi à faire de la pizza pour souper et à rater un gâteau en après-midi.

La météo étant coopérative, nous avons décidé de nous rendre à Charleston en Caroline du Sud. Il s’agit aussi d’une entrée de classe « A ». Nous avons donc environ 200 miles à faire sur un peu moins de deux jours. Il faudra prendre notre temps pour arriver le matin, et surtout, à marée montante pour ne pas avoir un fort courant dans le nez à notre entrée!

C’est la deuxième nuit qui commence. Mathieu et le soleil sont couchés. Les enfants tardent à s’endormir… demain matin, nous retrouverons nos amis du voilier Dorénavant à Charleston, SC. Génial!!! 

Laissez un commentaire